Le Cid vu par les 4A et 4C

Durant plusieurs mois, les élèves de 4ème A et de 4ème C ont pris soin de préparer des captations vidéo, des exposés et des enregistrements audios pour présenter le Cid, une pièce de Pierre Corneille.

Cette petite vidéo leur permet de partager avec vous l’ensemble de leur labeur.

Je remercie les élèves volontaires qui se sont vraiment impliqués (les noms apparaissent à la fin du film, mais j’ai oublié de citer Mohamed 😉 ) : sans vous, le travail n’aurait pas abouti. 

Mme CARPEZAT

Bonne fête de Pâques

Entre doute et espoir, empruntons le chemin de Pâques !

L’an dernier déjà, les fêtes pascales avaient été marquées par la crise sanitaire qui débutait. Le confinement d’alors nous plaçait entre doute et espoir ; des doutes sur les conséquences d’une crise naissante et l’espoir de sortir de l’emprise de ce virus découvert quelques semaines plus tôt.
Un an après, la covid est toujours là, nous vivons une troisième vague, et nous naviguons toujours entre doute et espoir.
Selon le regard porté par chacun sur la situation d’aujourd’hui et notre propre sensibilité, nous pouvons nous sentir dans l’impasse, le découragement et la désespérance, ou au contraire voir dans la rapidité exceptionnelle de la découverte du vaccin, ou dans les multiples adaptations vécues depuis un an, des raisons de croire que cette crise n’est finalement qu’un passage vers un autre monde, un passage vers une vie nouvelle, un chemin de carême et de conversion en quelque sorte.

Faisons le vœu que de la fragilité de l’homme naisse une force nouvelle pour une relation plus solidaire et fraternelle, le vœu que de la course au superflu, naisse un besoin plus fort de vivre l’essentiel,le vœu que de l’individualisme de nos sociétés naisse un regain grandissant du souci de l’autre, le vœu que de l’enfermement dans nos certitudes naisse un goût pour la rencontre et la recherche de la vérité,le vœu que du confort et des habitudes naisse le besoin de rêver et d’innover.
Faisons le vœu que nos établissements continuent à être pour l’ensemble des membres de nos communautés éducatives, des témoignages de fraternité et d’unité, que le chemin qu’est le Christ y soit toujours présent et bien vivant. Bonne fête de Pâques !

Pierrick Chatellier, directeur diocésain


Nous vous proposons de voir ou revoir le film de Pâques tourné et réalisé il y a 2 ans par madame Héron.

Informations CDI

NOUVEAU : Le site du CDI (onglet CDI sur le site du collège) accueille un espace « Continuité pédagogique » où vous trouverez des ressources pour vous aider dans l’apprentissage du français, des sciences et des langues vivantes. A l’occasion de la semaine de la presse, des activités spécifiques sont proposées sur la page d’accueil. Ces aides en ligne s’adressent aux élèves et aux enseignants.

Une belle fête de la Saint Joseph

Le 19 mars, une partie des élèves a profité de la Saint-Joseph pour se mettre sur son trente et un, faisant de cette date importante pour notre collège un jour où l’élégance et la courtoisie sont à l’honneur. Cela n’avait pas été possible l’année dernière, la pandémie de la covid 19 ayant provoqué la fermeture des établissements scolaires en mars 2020.

Georges de La Tour, Saint Joseph charpentier, (XVIIe s.)

Mais que sait-on de notre saint patron ?

En réalité, très peu de chose. Les Évangiles ne nous en disent pratiquement rien et ne nous ont transmis aucune parole de lui.

Il est présenté comme un descendant d’Abraham. Ce nom nous renvoie aux trois religions monothéistes, le judaïsme, le christianisme et l’islam. Ce personnage biblique aurait vécu en Mésopotamie. C’est sur sa trace en Irak, que vient de se rendre le pape François qui a célébré une messe à la cathédrale Saint-Joseph de Bagdad.

Joseph est l’époux de Marie qui est enceinte lorsqu’ils vont de Nazareth à Bethléem où naîtra Jésus. C’est lui qui prend la mère et l’enfant pour fuir en Égypte la folie meurtrière du roi Hérode. Après la mort du tyran, il s’installe avec Marie et Jésus en Galilée où il exerce le métier d’artisan charpentier.  Comme le veut la tradition chez les Hébreux, il ira avec Marie présenter Jésus enfant au Temple de Jérusalem où ils se rendront par la suite pour la fête de Pessah, la Pâque juive. Chaque fois que Dieu s’adresse à Joseph, c’est lors de son sommeil comme à Samuel au Temple (CHR). C’est tout.

Cela est suffisant pour affirmer que Joseph a vécu en bon père de famille. L’expression : gérer en bon père de famille, a été curieusement supprimée en droit français (mais pas dans le dictionnaire de l’Académie française où il figure depuis le XVIIe siècle). Elle a toujours signifié agir avec prudence (on parle d’un placement de père de famille), transmettre ce que l’on avait soi-même reçu. On écrivait aussi qu’un locataire devait occuper ses locaux en bon père de famille, c’est-à-dire les rendre en bon état au propriétaire en fin de bail. Jésus a dû être élevé par Joseph dans le souci de la transmission ainsi que du respect des biens des autres. Un Joseph qui ne devait pas manquer de bienveillance. Le psaume (chant biblique) 102 évoque « la tendresse du père ».

Un père de famille, c’est celui qui protège et qui éduque. Le Jésus historique est un enfant comme les autres qui, après la sécurité du ventre de sa mère Marie, va apprendre à affronter les difficultés de la vie auprès de Joseph. C’est pour cela que les Évangiles n’en disent pas plus. Jésus a eu l’enfance de la plupart des enfants comme nous le dit l’Évangile de saint Luc : « Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. » Peut-être a-t-il appris le métier de charpentier auprès de Joseph ? Puis celui-ci s’est effacé pour laisser Jésus, devenu adulte, accomplir la mission que lui a confiée Dieu, ce qui explique qu’il ne soit nommé dans les Évangiles à partir de ce moment.

C’est ce qui fait l’originalité du christianisme. Les chrétiens croient en un Dieu qui se fait homme. L’histoire nous révèle que Jésus a vécu comme un juif dans l’Empire romain (voir le cours sur histoire-en-cours.com).

Bonne fête et bonne année à tous, puisque 2021 a été déclarée par le pape François « Année de saint Joseph » dans une lettre intitulée « Avec un cœur de père ».

M. de Fraguier

Aubervilliers, le 22 Mars 2021

Lire la suite

Rejoignez l’APEL

Conseils de classe du 2ème trimestre

Veuillez trouver en pièce jointe le planning des conseils de classe du
2ème trimestre.
Cordialement.

Une crèche à Saint Joseph

Avec la Chandeleur disparaît (provisoirement) la crèche de la salle 4. Installée avec un peu de retard (la fermeture au début de l’avent des boutiques “non essentielles” en étant la cause), elle a connu un grand succès auprès des élèves.

En soi, cette représentation de la Nativité n’a rien de surprenant dans un établissement catholique, c’est son absence qui l’aurait été. Cependant, que peut-elle évoquer pour une majorité d’élèves qui sont musulmans, hindouistes, bouddhistes ou sans religion ?

C’est aussi pour eux que je l’ai installée, en ayant en tête qu’une crèche a « un caractère culturel, artistique ou festif », comme le rappelait le Conseil d’État en 2016 pour les autoriser dans les lieux publics. C’est ce qui justifie que le couvre-feu ait été levé exceptionnellement le 24 décembre. « En choisissant de sacrifier la Saint-Sylvestre au profit de la veillée familiale de Noël, le gouvernement affirme la place fondatrice de la Nativité dans notre civilisation », a souligné le père abbé Emmanuel-Marie de l’abbaye Sainte-Marie de Lagrasse.

Pour les sixièmes, cette crèche a permis d’illustrer le cours d’histoire sur les premières civilisations du Proche-Orient, sur l’artisanat et les traditions populaires. L’apparition progressive des santons de Provence et  l’ouverture des fenêtres du calendrier de l’avent ont montré aux élèves que l’histoire est toujours en mouvement, y compris lorsque l’on fait mémoire d’un événement. En particulier quand celui-ci est le point de repère universel dans le décompte des années, des siècles, des millénaires.

Enfin, c’est l’occasion de souligner le rôle essentiel de l’enseignement catholique en Seine-Saint-Denis lorsqu’il favorise la vie en communauté, comme dans une crèche.

M. de Fraguier
Blog Histoire en cours

Participez au concours Kangourou!

Ce concours se déroulera le jeudi 18 mars. Les inscriptions se font au CDI le mardi, le mercredi et le jeudi jusqu’au mardi 2 février inclus. Une participation de 3€ est demandée. Tous les élèves peuvent y participer.
Si vous voulez vous entrainer, vous trouverez ci-joint les sujets et corrigés de l’édition 2020 !
http://www.mathkang.org/concours/sujsol2020.html

KANGOUROU [kãguru] n.m.
Jeu de mathématiques créé en 1990 sur le modèle du concours national australien (d’où son nom). La première édition eut lieu le 15 mai 1991.
Il comporte 24 questions à choix multiple de difficulté croissante, proposées le même jour dans tous les établissements scolaires (Voir le règlement). Intéressant des centaines de milliers d’élèves (Voir Quelques chiffres), il est assorti d’une distribution massive de documentation mathématique, apportant à tous les élèves, à la fois, culture, amusement et connaissance. Il a été étendu à toute l’Europe et ailleurs et réunit maintenant plus de 6 millions de participants dans le monde. Le Kangourou est le jeu-concours préféré des élèves (et des professeurs) français dans les lycées, les collèges et les écoles (voir le Livre d’or)

Des affiches pour lutter contre le harcèlement

Dans le cadre de l’Éducation Morale et Civique les élèves de 4èmes B et D de l’année 2019-2020 ont réalisé des affiches pour lutter contre différents types de harcèlements : le harcèlement scolaire, le cyber-harcèlement et le harcèlement de rue. Nous devions exposer ces affiches en Avril 2020 mais le confinement nous en a empêchés. Nous avons donc décidé de les afficher à partir du 2 novembre, pendant la semaine de lutte contre le harcèlement scolaire et la journée contre les violences faites aux femmes, jusqu’à mi-janvier. Cette exposition est aussi l’objet d’un concours et les gagnants verront leur affiche exposée dans les couloirs du collège.

Voici les photos des affiches gagnantes :
1er prix pour l’affiche sur le Harcèlement de rue #10
2ème prix pour l’affiche sur le Harcèlement de rue #17
3ème prix ex-æquo pour l’affiche sur le cyber-harcèlement #9 et le harcèlement scolaire #2.

Mme Olivier

Les sorties de Sophie reprennent!

Après plus de deux mois d’arrêt, les sorties reprennent ENFIN !!!

-Pour cette rentrée scolaire, nouvelle année et reprise tant attendue des sorties, on démarre avec la rencontre incroyable de @fatima_ouassak !

-@fatima_ouassak est venue nous parler de son livre « la puissance des mères » paru aux @editionsladecouverte. Cet échange vivifiant a aussi montré aux élèves leur pouvoir en tant que groupe et leur capacité à faire bouger les choses en se réunissant et montant des projets à leur échelle 🙏❤️.

-Un immense merci à @openspacetalks et à @jnounaliste d’être venu.e.s à cette occasion. Vos échanges avec @fatima_ouassak, avec nos élèves et entre nous ont été d’une grande richesse et très confortants pour l’avenir de nos projets respectifs 🙏.

-Merci, comme toujours, aux élèves pour votre bienveillance, vos différentes remarques et vos réflexions. -Merci à tous.tes pour cette merveilleuse journée ❤️ !

Sophie Miguet